Voyager en van // Avantages & Inconvénients

alba-campers

Se lancer dans un road trip en van peut être une expérience magique et unique. Mais ce mode de voyage peut aussi ne pas convenir à la majorité d’entre nous. Voyager en van comporte aussi quelques inconvénients dont on parle un peu moins… Récap sur les avantages et les défauts du road trip en van.

Les avantages de voyager en van

La liberté absolue : On part quand on veut, on s’arrête quand on veut et où on veut. Si on ne sait pas où on sera ce soir, pas grave : on dormira dans le van à la nuit tombée (en respectant la loi et la nature bein entendu !). Voyager en van c’est aussi avoir la chance d’avoir des vues uniques rien que pour nous au réveil !

Allier aventure et confort : On est loin de l’hôtel 5 étoiles c’est sûr, mais en van on a un toit au dessus de notre tête. Le camping sous la pluie, ce n’est vraiment pas drôle surtout connaissant l’Écosse et son taux d’humidité. En van, on est protégé et on a de l’espace, on peut s’asseoir et même se lever, grand luxe !

Le budget : Évidemment, on va parler un peu de sous. Les logements en Écosse sont assez onéreux, il faut compter 20/25£ la nuit en tente, 50/60£ pour une nuit en auberge et 100£ la nuit en hôtel. Si on rajoute à ça 250£ pour une voiture de location, l’addition peut devenir salée. Avec le van, on mutualise le budget location de voiture et le budget logement !

Les inconvénients de voyager en van

Un unique espace : Avant de se lancer dans une aventure en van, il faut bien choisir avec qui on part. Vivre dans un espace aussi petit révèle les différences et les habitudes de vie de chacun. Il faut donc bien connaître son compagnon de voyage pour éviter que le périple ne tourne au cauchemar.

L’hygiène : Dans le van, pas de douche ni de toilettes. Ce n’est pas un problème quand on prend un emplacement dans un camping, mais quand on campe en pleine nature, c’est une autre histoire ! Fini les douches où l’on passe 3h sous l’eau, la douche se transforme en une toilette très rapide. La toilette matinale se remplace par un sachet de lingettes bébé ou sinon on fait simplement chauffer un peu d’eau dans une casserole sur le réchaud. Et pour les toilettes, les plus précieux iront dans un café ou un supermarché, pour les autres le buisson devient votre meilleur allié 🙂

Le budget : Même si pour nous voyager en van a été économique ce n’est pas le cas à chaque fois. Qui dit road trip dit consommation d’essence importante et vu le coût de l’essence dans certains pays ça a son importance. Nous avions loué le nôtre, mais pour ceux qui en sont propriétaires il ne faut pas sous-estimer les dépenses liées à la mécanique, l’entretien et l’essence.

L’absence de réseaux & wifi : Voyager en van c’est aussi être parfois couper du monde extérieur. Pas de réseaux téléphoniques, pas de 4G pour nous ça a été le bonheur, le retour aux sources. Pour les ultras connectés ça peut vite être un enfer. Autant le manque de réseaux ne nous a pas gêné, autant le manque d’électricité a pu être galère. Entre les téléphones, l’appareil photo et le drone on a dû trouver des astuces pour recharger tout ce petit monde.

Retour d’expérience 

Notre premier voyage en van était en Écosse et c’était juste magique. Nous avons adoré ce sentiment de liberté et de pouvoir moduler notre parcours au gré de nos envies. Finalement les inconvénients liés à ce mode de voyage ne nous ont pas touchés et je ne retiens que du positif. 

Nous y avons tellement pris goût que je commence même à me renseigner pour aménager un petit utilitaire afin de partir plus régulièrement. Affaire à suivre !

alba-campers
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.