Notre premier achat immobilier #1 : recherche et achat

Et si on achetait ?

Bientôt deux ans que je suis avec avec Monsieur H. et nous avions envie d’avancer dans des projets à 2. Naturellement l’idée d’un achat immobilier est vite arrivée. Actuellement nous sommes en location dans un 37m² qui commence à être un peu étroit, certes il est ultra cosy mais au 4ème étage sans ascenseur et sans stationnement.

Début 2020, nous voilà donc à la recherche d’un T3 avec une grande pièce à vivre, une cuisine ouverte, 2 chambres, une salle de bain, un balcon ou une terrasse et une place de parking ou un garage. Evidemment, nous avons aussi des exigences de localisation, c’est à dire proche de Nantes (travaillant tous les deux en hyper centre) et Sud Loire. Ça c’était la recherche idéal, nous verrons un peu plus tard que nous avons du faire quelques concessions.

Première étape : définir sa capacité d’emprunt.

En gros, cela revient à définir le montant que la banque pourra nous prêter pour notre achat immobilier. Nous avions besoin d’une enveloppe afin de pouvoir établir un périmètre de recherche, il n’y a rien de pire que de visiter un appartement coup de cœur et ne pas avoir les moyens de l’acheter.

Donc notre première étape a été de consulter une banque afin d’avoir une idée de notre budget. Naturellement je me suis tournée vers la Banque Postale qui est ma banque actuelle. Notre conseiller nous a donné une fourchette en prenant en compte nos revenus, nos éventuels crédits et aussi la durée sur laquelle nous souhaitions emprunter.

Les visites peuvent commencer

A partir de là les recherches ont pu commencer. Nous avions un budget assez correct pour un T3, par contre nous étions obligé de partir sur de l’ancien car le neuf était hors budget dans notre secteur. Après quelques visites nous avons pu observer deux typologies de biens :

  • Le T3 des années 90/2000, d’une superficie de 60/65m², l’appartement a été refait généralement et il n’y a plus qu’a poser ses meubles. Les charges de copro sont généralement peu élevées.
  • ou le T3 des années 60/70, d’une superficie de plus de 70m², l’appartement est clairement dans son jus et il y a des travaux à faire mais l’agencement est généralement assez bien pensé. Par contre, lse charges de corpo sont assez élevées car elles comprennent le chauffage collectif.

Tout de suite j’ai su que je projetais plus facilement dans les appartements plus anciens mais aussi avec plus de volume. C’était plus compliqué pour Monsieur H. qui était attiré par la déco moderne au début mais qui finalement s’est dit qu’une déco ça se changeait.

Je pense que nous avons fait une quinzaine de visites. Nous avons eu un coup de cœur pour un appartement Sud Nantes et proche Busway. Un T4 transformé en T3 avec un grand balcon, un double salon-séjour avec une très belle vue dégagée et deux belles chambres. La copro avait un aussi un joli parc mis à dispo pour les propriétaires.

Cependant il avait quelques points négatifs :

  • Nous sommes dans la fourchette haute de notre budget
  • Travaux assez importants pour le rafraîchir
  • Salle de bain biscornue
  • Ravalement de prévue avec étanchéité (plus de 17000€)
  • Charges de copropriété très élévées (plus de 150€/mois sans le chauffage inclus)

Malgré ce coup de cœur la raison l’a emportée et nous n’avons pas donné suite. Nous avons bien fait car quelques semaines après nous avons trouvé notre futur appartement.

L’appartement de nos rêves ?

Après cette déception il a fallu rebondir ! J’ai repéré une annonce via une agence. Avec Monsieur H. nous avons des horaires complément décalés, il décide donc d’aller le visiter tout seul le lendemain. Verdict de Monsieur ? “il a du potentiel il faut que tu ailles le voir.”

C’est donc accompagné de mon papa que je vais visiter cet appartement. Il reste dans notre secteur Sud Loire, dans un quarter résidentiel et est à 7 min du tram à pied. Contrairement à mon appartement coup de cœur, la copro n’est pas hyper sexy car on est sur une résidence des années 60 clairement dans son jus. Mais je ne vais pas m’arrêter à ça, place maintenant à la découverte de l’appartement.

Un T4 transformé en T3, un double salon-séjour très lumineux, une cuisine séparée, deux belles chambres, une salle de bain avec fenêtre et une petite pièce qui servait de pièce de couture à l’ancienne proprio. Pas de garage mais une place de parking extérieure.

Première impression, il est moche mais bien entretenu. On y retrouve encore plein de vieux meubles et d’affaires personnelles de la mamie qui y vivait mais on sent que c’est un appartement sain. Au niveau déco tout est à refaire un l’intérieur ! Mais finalement ce n’est pas un problème car ça nous permettra de tout refaire selon nos envies. J’y retrouve l’agencement qui me plaisait tant dans l’autre appartement. Alors oui il n’y a pas de balcon ni de superbe vue sur un jolie parc mais finalement c’est l’appartement que nous voulons ! On s’y est senti tout de suite bien et mon papa a validé de suite !

La jolie surprise ? il est en dessous de notre budget ce qui va nous permettre de faire faire le gros oeuvre (plomberie, électricité), changer les huisseries qui sont actuellement en simple vitrage et rafraîchir les murs et les sols.

On a fait une offre écrite ! Elle est acceptée. C’est maintenant de nouvelles étapes qu’il nous reste à franchir (signature du compromis, recherche de prêt, notaire, devis travaux). Sans parler du Coronovirus qui a décidé de s’inviter à la fête… La suite dans un prochain article !

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.