Préparer son road trip en Écosse

Ecosse old man storr

Tous mes conseils pour un road trip en van réussi en Écosse. Les billets d’avion, le choix du logement, notre itinéraire, le budget… Je vous dit tout !

J’ai essayé de regrouper dans cet article toutes les informations qui pourraient vous aider à préparer votre propre road trip. Ce sont des infos basées sur ce nous avons planifié et les questions que nous nous sommes posées. Libre à vous d’adapter ce parcours qui est loin d’être parfait, mais qui nous ressemble !

Pourquoi l’Écosse ?

Pour être franche, je pense que la série Outlander a été en grande partie responsable de ce voyage. C’est une série que j’ai adoré mais qui m’a surtout fait découvrir les sublimes paysages sauvages des Highlands.

Bon j’avoue que ce n’est pas une raison suffisante, surtout pour convaincre Monsieur H. qui n’en n’a rien à faire de cette série. Mais dernièrement nous en avions marre des City Trip et nous souhaitions revenir à un voyage plus en phase avec la nature. Étant amateur de randos tous les deux, j’ai su le convaincre en lui montrant les différentes possibilités qui s’offraient à nous la-bas.

À quelle période partir ?

C’est la première question à se poser avant de préparer un voyage. On le sait tous, on ne va pas  Écosse pour se dorer la pilule. La météo Écossaise est réputée pour être humide. Le temps est extrêmement changeant, il peut pleuvoir puis faire beau 5 min après.

Nous souhaitions aussi partir hors saison estivale car nous partions déjà en Norvège en été. Il nous restait donc mai ou septembre, et en jouant avec les ponts de mai nous pouvions partir une semaine sans poser trop de jours.

Les avantages que nous avons trouvés à partir en mai :

  • Nous avons gagné deux jours de congés en jouant avec le 1er et le 8 mai
  • C’est la meilleure période selon les écossais pour la météo
  • Les touristes ne sont pas encore trop nombreux
  • Les prix restent encore abordables

Et effectivement niveau météo nous nous en sommes bien sortis. Nous n’avons eu qu’un jour de pluie sur les 7 jours ainsi que de grosses averses mais avant 7h du matin, rien de bien méchant !

Si vous hésitez encore, je vous laisse voir l’article de ma copine Marlène qui elle est partie en septembre.

Les billets d’avion

Idéalement, il faut s’y prendre à l’avance. Personnellement nous avons pris nos billets environ 5 mois en avance. Pour comparer les prix j’utilise toujours Skyscanner, vous pouvez d’ailleurs comparer les prix sur un mois entier, pratique si vous n’avez pas de dates précises. L’aller-retour entre Nantes – Edimbourg avec Ryanair nous a coûté 70 €/personne

Niveau bagage, nous sommes partis avec deux sacs à dos de randonnée qui passent en cabine dans l’avion. On a rajouté en sus deux valises en soute (ça nous a couté 60€ en plus) pour emporter tout notre matériel nécessaire pour ce road trip.

Au total, on a donc payé 200€ pour deux soit 100€/personne.

roadtrip-ecosse

La question qui est beaucoup revenue, peut-on encore voyager avec une carte d’identité ? Pour le moment, le Royaume Uni est encore en Europe donc vous pouvez utiliser votre carte d’identité ou votre passeport sans problème.

Petit truc à savoir : l’avantage du passeport, c’est le passage un peu plus rapide en arrivant à Edimbourg. Si vous avez un passeport, vous passerez la sécurité via des portiques automatiques alors qu’avec votre carte d’identité vous passerez devant un agent physique.

Voyager en van

Une fois nos billets d’avion achetés, la question du logement et de la location de voiture s’est posée. La vie n’étant pas tellement bon marché en Écosse, nous nous sommes renseignés sur la location d’un van.

Je ne vais vous parlez que de ce mode de logement du coup. Par contre un conseil, si vous préférez un logement plus traditionnel (hôtel, B&B, Airbnb) mieux vaut s’y prendre à l’avance ! L’offre d’hébergements en Écosse est assez réduite par rapport à la demande surtout sur l’Ile de Skye.

En cherchant un peu je suis tombée sur Alba Campers, c’est une toute petite structure, le gérant propose deux vans équipés à la location. Le van est automatique, très pratique quand c’est la première fois que vous roulez à gauche.

Il est parfaitement équipé, popote, réchaud, bonbonnes de gaz, tables, chaises et même une glacière. On nous a aussi fourni des sacs de couchage sur demande, ce qui évite de les emmener dans les valises.

Vous pouvez retrouver ici un petit article récap sur les avantages et les inconvénients du voyage en van.

Bon à savoir : Le permis français est suffisant pour conduire en Écosse, aucun besoin d’avoir un permis international.

Pour une semaine comptez 400£ (soit 445€) pour la location du van, 300£ seront débités pour la caution et rendus à votre retour. Je vous conseille vraiment Alba Campers si vous recherchez un van à louer, les prix restent corrects et ils sont très réactifs & disponibles.

Alba Campers – 22 Stead’s Pl, Edinburgh – Site InternetFacebook

Notre itinéraire

Au total sur 7 jours, nous avons parcouru environ 800 miles soit 1300 km sur les routes soit 185 km/jour. Je pense que notre temps sur la route était bien dosé, surtout que j’étais seule à conduire, Monsieur H n’ayant pas encore le permis !

Pour créer cet itinéraire se fut assez simple, nous avons acheté une carte papier Michelin. Ensuite nous avons indiqué tous les endroits que nous avions repérés, nous avons exclus ceux qui étaient trop excentrés et notre itinéraire c’est naturellement profilé.

On a dû faire quelques ajustements car en 7 jours c’est difficile de tout voir. Cet itinéraire nous a permis de faire nos incontournables, pour le reste nous reviendrons !

La conduite à gauche 

C’était LA chose qui m’inquiétait le plus et étant la seule conductrice, je me suis mise un peu la pression ! Afin de me faciliter la vie, j’ai choisi une boite automatique, cela évite de devoir passer les vitesses avec la main gauche.

À bord du van, je ne pouvais plus reculer. Quand il faut y aller, faut y aller ! Les premiers instants sont vraiment perturbants, tout est inversé. Après avoir frôlé un ou deux trottoirs (car oui vous allez rouler beaucoup trop à gauche) nous sommes mis dans le bain avec un rond-point à prendre dans le sens contraire. Par contre, il faut faire attention quand on reprend la voiture après un arrêt car les habitudes françaises reviennent vite. Mais finalement ça c’est bien passé et on prends vite le pli.

alba-campers

Autre spécificité de la conduit écossaise, vous allez tomber sur beaucoup de routes étroites de campagne. Ces routes n’autorisent le passage que d’un seul véhicule (single track roads). Du coup, des passing places (espaces de croisement) ont été aménagés pour permettre aux voitures de se croiser.

C’est un peu bizarre au début mais une fois qu’on a compris le truc, ça se passe très bien. En plus les écossais sont très aimables et vous saluent à chaque fois que vous les croiserez sur ces passing places.

roastrip-ecosse-passingplace

Notre budget pour 7 jours

On ne va pas se le cacher, l’Écosse est une destination assez coûteuse. La livre sterling est légèrement supérieure à l’euro et cela se ressent énormément sur les dépenses.

Pour ce road trip de 7 jours nous avons dépensé 1150€ pour deux tout compris (vols, transferts, location du van, alimentation, essence, visites…) avec peu de restaurants, peu d’activités mais beaucoup de randos.

Voilà le détail de nos dépenses :

  • Trajet aller-retour : 200€
  • Location du van : 465€
  • Essence : 200€
  • Alimentation / resto / bar : 180€
  • Petit plus : 100€

Et voilà, fin de ce premier article sur l’Écosse. Vous avez maintenant quelque tips pour organiser votre futur road trip en Écosse. N’hésitez pas si vous avez des questions, ça sera un plaisir de vous répondre. Et nous, on revient très bientôt la suite de ce voyage 🙂

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.