Visiter Berlin en 3 jours #3

Jour 3 et dernier jour complet dans la capitale Allemande. Au programme un réveil un peu tardif et un peu moins de marche que les jours précédents quoique … Pour retrouver la première et la seconde partie du séjour c’est juste ici et ici.

Jour 3 :

Alexanderplatz

Petite visite du quartier dans lequel nous logeons depuis deux jours. Après l’avoir seulement traversé, nous décidons d’y passer une petite partie de la matinée.

Alexanderplatz est à l’origine un marché aux bestiaux. C’est en 1805, à l’occasion de la visite du tsar Alexander Ier au monarque prussien, qu’elle est baptisée Alexanderplatz. A l’issu de la Seconde Guerre mondiale, la place est devenue un tas de ruine.

Ce n’est qu’au cours des années 1960, que l’Alexanderplatz est celle que l’on connait : une immense place de type stalinienne. C’est aujourd’hui l’une des places les plus vivantes et les plus populaires de Berlin avec la Potsdamer Platz. A la période où j’y étais il y avait de nombreux travaux en cours !

Vous y retrouverez un énorme centre commercial avec plein de magasins comme Primark, H&M … Cependant, on retrouve aussi l’un des monuments incontournables à Berlin qui est bien évidemment la tour de télévision, la Fernsehturm ! Elle culmine à 368 mètres de hauteur et c’est le plus haut édifice allemand. Plus d’un million de visiteurs par an se pressent pour la visiter. Elle possède une vue à 360° et promet au visiteur un panorama exceptionnel. Je vous conseille fortement de réserver vos billets à l’avance si ça vous intéresse car l’attente peut être longue !

East Side Gallery

Nous quittons l’hypercentre de la ville pour une visite qui me tenait à cœur : l’East Side Gallery. L’East side gallery se trouve dans le quartier de Friedrichshain à Berlin entre le pont Oberbaumbrücke et la gare de l’Est.

Il s’agit de la plus longue section du mur encore debout (1,3 km environ). Immédiatement après la chute du mur, 118 artistes de 21 pays commencèrent à peindre l’East Side Gallery, qui ouvrit officiellement comme galerie d’art à ciel ouvert en septembre 1990.  En 1992, l’East Side Gallery est classée au patrimoine des monuments historiques.

Parmi les peintures les plus connues, le Baiser de l’Amitié de Dimitri Vrubel, montre Eric Honecker et Leonid Brejnev s’embrassant à pleine bouche et la Trabi de Birgit Kinder, une Trabant heurtant le Mur.

Malheureusement à la suite de nombreux endommagements dus à l’érosion, aux tags, aux touristes qui écrivent leur nom, ou de ceux qui enlèvent des morceaux de béton pour les revendre, le mur connait de nombreux projets de rénovations.

Cependant, cette galerie à ciel ouvert ne fait pas toujours l’unanimité. Des projets immobiliers sont envisagés aux abords la Spree par des promoteurs. Même les Berlinois ne sont pas tous favorables à ce projet de rénovation. Pour eux l’East Side Gallery n’est qu’un nid à touristes, et il reste avant tout un vestige de la division de Berlin et de l’Allemagne.

Nous avons passé un joli moment à découvrir toutes ces œuvres, étant dans le quartier, nous en profitons pour nous faire une petite photo souvenir dans un photomaton vintage  !

La planche de 4 photos vous coûtera 2€, idéal pour un petit souvenir pas cher. Pas cher, pas cher, cela dépends si vous devenez addict comme nous. A deux, on a fait 4 planches en croisant deux photoautomat sur notre route ^^

Vous pouvez retrouver les adresses des photoautomat de Berlin juste ici.

Spreepark

Direction le dernier lieu que nous avions repéré pour ce court séjour ! Ça sera un endroit un peu atypique 🙂

En 1969, le Spreepark qui était appelé Kulturpark Plänterwald ouvrait ses portes. D’une superficie de 29,5 hectares, il fut le seul parc de d’attraction en RDA, et le seul de l’agglomération berlinoise après la réunification. À l’époque il attirait jusqu’à 1,7 millions de visiteurs par an. En 1991, il connut un réaménagement sous la direction de Norbert Witte. Les attractions se sont multipliées et les clients payèrent désormais un forfait à l’entrée, englobant l’ensemble des animations du parc. Entre 1999 et 2001, le Spreepark commença à connaître des difficultés financières.

Courant 2002, le propriétaire Norbert Witte déménagea au Pérou, emportant avec lui les six plus grandes attractions du parc. Le Spreepark fut déclaré en faillite avec une dette s’élevant à onze millions d’euros. En 2004, Norbert Witte essayera sans grand succès d’ouvrir un nouveau parc d’attraction au Pérou et sera condamné à sept ans de prison pour tentative de contrebande. En effet, on retrouva 180 kg de cocaïne cachés dans les mâts de son attraction « Les tapis volants ». Depuis, le parc est à l’abandon, protégé par la ville face aux investisseurs locaux qui souhaitent y construire de nouveaux logements. En 2014, le Spreepark affronta un terrible incendie. Aujourd’hui, s’il est possible de le visiter via une visite guidée, les vestiges des attractions sont fortement abimés.

Malheureusement le parc n’était pas visitable à la période où l’on y était. Sur plusieurs blogs on peut voir que certains curieux on pu passer à travers les grillages pour faire des photos sympas. Lors de notre passage le grillage était tout neuf et pas un trou en vue pour s’y engouffrer. Nous avons donc décidé de faire le tour du parc sans pouvoir accéder à toutes les attractions 🙁

Horaire d’ouverture tous les jours de 8 h à 24 h – Admissions :tous les quarts d’heure / dernière admission à 21 h 45 – Fermetures :  La coupole et le toit-terrasse seront fermés le 24 décembre et le 31 décembre à partir de 16 h. Durant les semaines du 25 février au 1 mars, du 15 au 19 juillet, du 16 au 20 septembre et du 7 au 11 octobre 2019, la coupole sera inaccessible pour travaux d’entretien.


Où prendre un verre ?

Passenger Espresso

Petite adresse recommandée par les locaux.  Le lieu de ne paie pas de mine mais il ne faut pas se fier aux apparences ! Espresso d’excellente qualité le chocolat était exquis ! A recommander pour une petite pause afin de se réchauffer !

Passenger Espresso – Oppelner Str. 44, 10997 Berlin – Site internet


Où manger ?

Burgermeister

Proche de East Side Gallery et situé sous les rail de train ce petit kiosque vous propose des burgers qui valent le détour ! Les burgers sont à petits prix entre 4.5€ et 7€ pour les doubles. Service rapide, tout est frais et maison, c’est ce qui fait la différence ! Peu de place pour manger par contre et attention paiement en cash uniquement !

Burgermeister Oberbaumstrasse 8, 10997 Berlin– 11h-03h toute la semaine et 12h-04h le weekend

 

A Mano

Une excellente adresse que je vous recommande chaudement. L’accueil était chaleureux, et les serveurs très sympathiques. Si vous voulez manger des spécialités italiennes, je vous conseille d’y aller sans hésitation. Coup de cœur pour le tiramisu ! Attention mieux vaut réserver en avance.

A Mano – Strausberger Platz 2, 10243 Berlin – 12h-23h – site internet

 


Fin de ce long weekend Berlinois, le lendemain nous sommes repartis prendre l’avion, rien de très intéressant à vous montrer. Et vous qu’avez vous préféré à Berlin ?
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.