Road Trip en Roumanie // Partie 1 – Paris – Sibiu – Bucarest

Aujourd’hui, je vous propose un article sur mon voyage en Roumanie, un des pays que j’ai visité cet été. Ce road trip est né d’une soirée entre anciens collègues où l’on s’est dit et si l’on partait ensemble. Il fallait ensuite choisir une destination.

Deux semaines avant nos vacances, nous avons fait un petit tour sur Skyscanner. Nos souhaits ? Une destination avec le soleil, la mer, que l’un de nous n’avait pas déjà fait et si possible pas trop chère. Exit donc les destinations classiques comme la Crête, l’Espagne, le Portugal que nous avions pour la plupart déjà fait.

On ne connaissait pas l’Europe de l’Est et la Roumanie est naturellement arrivée dans nos résultats de recherche. Une destination peu touristique, un aller/retour à 100€, notre choix était donc arrêté !

Alors pour être honnête avec vous quand je disais à mon entourage que je partais en Roumanie, on me regardait un peu bizarrement. « La Roumanie pour cet été, tu es sûre ? », « Il y a la mer en Roumanie ? », je me suis rendue compte qu’il y avait plein de préjugés sur cette destination.

Avant de partir

La Roumanie fait partie de l’Europe, mais elle ne possède pas l’Euro et ne fait pas partie de l’Espace Schengen. La monnaie est le Lei, alors pensez à faire du change avant de partir si vous le pouvez.

Jour 1 : De Beauvais à Sibiu

Alors oui pour avoir notre aller/retour à 100€, deux semaines avant de partir, et en plein mois d’Août nous avons dû monter sur Beauvais. Notre vol était à 21h00 et nous sommes arrivés à 00h45 à Sibiu (heure locale, il faut compter 1h de plus en Roumanie). Le vol était assuré par la compagnie Wizz Air, rien de particulier à dire sur la compagnie, c’est du low-cost mais pas de mauvaises surprises.

Nous avons pris un taxi en sortant de l’aéroport. Attention aux taxis à cette heure, ils ont tendance à gonfler leurs prix et même à vous demander de régler en euros. Nous en avons laissé passer quelques-uns et nous avons préféré un taxi local qui utilisait son compteur.

  • Où dormir ?

Direction l’hôtel Ibis de Sibiu, qui n’a rien d’exceptionnel mais nous souhaitions un hôtel avec une réception 24h/24 vu notre heure d’arrivée.

Jour 2 : Sibiu et départ vers Bucarest 

Nous avons décidé de visiter Sibiu pour ce premier vrai jour en Roumanie. J’avais lu sur des blogs qu’une journée suffisait pour faire le tour de la ville. Je suis d’accord, j’ai pu voir pas mal de choses en une journée, pas besoin de rester plus. Sibiu est une ville de Transylvanie, fondée par les Allemands. J’ai aimé son côté très coloré. A à chaque coin de rue vous trouverez de magnifiques portes cochères en bois ou des petits yeux sur les toits… on a vraiment l’impression d’être épié.

Nous avons choisis de simplement nous balader dans la ville malgré les nombreux musées et visites à faire. Les remparts, la Cathédrale Orthodoxe, la Piata Mare … vous aurez de quoi faire.

 

 

C’est donc en fin d’après-midi que nous nous apprêtons à récupérer la voiture de location. Nous avions fait le paiement de la réservation en ligne avec la Visa Premier d’un ami qui comprend directement les assurances.

Péripéties avec la voiture de location

Cependant pour récupérer la voiture, le loueur nous demande impérativement une carte de crédit pour la caution. En France, généralement nous avons des cartes de débit et pas de crédit. Un de mes amis possède l’American Express mais voilà les loueurs ne la prennent pas. Nous voilà donc obligé de payer 200€ d’assurance en plus pour récupérer la voiture, ce qui nous revient à doubler notre budget location X2. N’ayant pas vraiment le choix nous nous résignons à payer, en montrant notre mécontentement.

Pour la petite anecdote, la location de voiture pour 10 jours nous est revenue à moins de 200€ … Pensez bien à vous renseigner sur les conditions de location de voiture et surtout à avoir une carte de crédit ! Après cette petite mésaventure, nous voilà en route pour Bucarest. Comptez 4h30 pour effectuer le trajet.

  • Où dormir ?

JW Marriott Bucarest Grand Hotel – Bucarest

Le Marriott, oui oui on ne se refuse rien…  Mais n’oublions pas que la vie en Roumanie est beaucoup moins chère qu’en France. C’est pourquoi nous nous sommes accordés des petits plaisirs que nous ne pourrions pas faire en France.

Comptez entre 80€ et 100€ pour une nuit dans cet hôtel 5 étoiles. C’est à peine le prix d’un Ibis en France. Nous avions une chambre gigantesque de 30 m² avec accès à tous les services de l’hôtel, piscine, jacuzzi, restaurants, salle de sport …

Nous y sommes restés deux nuits et je ne regrette absolument pas, c’est une expérience que je ne peux m’offrir en France.

   

  • Où manger ?

Butoiul de Aur – Sibiu

Premier déjeuner roumain, nous souhaitions déjeuner dans un des restaurants proposés dans le Lonely mais ils étaient fermés. Nous avons donc tenté un restaurant un peu au hasard, et c’est une jolie découverte. Ce restaurant est situé au pied de l’escalier qui monte à la Piața Huet. La carte propose des plats traditionnels qui sont très bons et joliment présentés. Comme vous le verrez tout au long de cet article le rapport qualité/prix était excellent. Pour un plat et un apéritif nous avons dû payer 8€ par personne.

Pasajul Scărilor, Sibiu 550191 – Site internetTripadvisor

 

Caru’cu Bere – Bucarest

C’est sur les conseils de la réceptionniste du Mariott que nous avons dîné dans cette brasserie située en plein cœur de Bucarest. Caru’ cu Bere est l’une des plus vieilles brasseries de Bucarest, ouverte pour la première fois en 1879. La brasserie très réputée dans la ville et la terrasse est bien remplie, mais nous attendons seulement 5 minutes pour avoir une table. Il parait que certains soirs il y a une queue impressionnante pour venir manger. Vous y trouverez des plats traditionnels et typiques roumains. Les assiettes sont bien copieuses et la bière excellente. Une fois encore le rapport qualité/prix est là.

Nous avons dîné en extérieur, mais prenez le temps de visiter l’intérieur. Une fois passé une grande porte tournante en bois, l’effet waouuuu est là. Le lieu est immense et un sentiment de grandeur vous envahi. En plus de ça l’ambiance est folklorique avec des groupes de musiciens et de danseurs qui viennent tous les soirs !

Strada Stavropoleos 5, București 030081 – Site internetTripadvisor

  • Où sortir ?

Pura Vida Sky Bar – Bucarest

Cet établissement est à la base une auberge de jeunesse, mais je n’ai pas testé ce service. Personnellement je suis venue pour le bar roof-top qui se trouve sur le toit de l’hôtel. Malgré une tonne de marche à monter, ça vaut le coup ! Ce bar offre une vue superbe sur la vieille ville et les cocktails sont aussi très bons.

Strada Smârdan 7, București 030077 – Site internetTripadvisor

Control Club – Bucarest

Un club qui nous a été conseillé par les locaux, l’ambiance y est sympa et la musique lounge et minimaliste. Les boissons sont abordables, et le cadre très chouette. On y trouve un patio rempli de végétation, parfait pour une pause détente !

Strada Constantin Mille 4, București 030167 – Site internetTripadvisor

Jour 3 : Bucarest

Après une courte nuit et un peu de détente à la piscine de l’hôtel. Nous voilà prêt à découvrir la ville de Bucarest. Direction la vieille ville pour débuter notre visite.  Nous ne souhaitions pas faire de musées ou autre. La balade en ville est déjà une expérience en soi. Il y un contraste permanent entre luxe et pauvreté, avec de très vieilles bâtisses mais classées. A Bucarest, tous les styles d’architecture se mélangent. Les monuments portent l’empreinte des français et c’est l’une des raisons pour laquelle Bucarest a été surnommé le Petit Paris. La ville n’est pas si grande en soi et nous avons pu faire le tour à pied dans la journée. Nous avons ensuite dîné au restaurant le Nor Sky Casual puis nous sommes sortis dans des petits bars de la ville.

  • Où manger ?

Emilia – Bucarest

Si vous souhaitez manger une bonne glace, je vous conseille la crèmerie Emilia. Du choix, mais pas trop et des glaces aux parfums naturels, un vrai délice ! Comptez 1€80 pour un cône classique et 2€50 pour un cône gourmand comme le mien !

Strada Franceză 42, București 030167 – Site internetTripadvisor

Nor Sky Casual Restaurant – Bucarest

C’est le second restaurant que la réceptionniste du Marriott nous a conseillé.  Il est situé au 36ème étage d’une grande tour avec une vue magnifique sur la ville de Bucarest. Une carte variée & moderne, en plus il y en a pour tous les goûts (pâtes, viandes grillées, burgers, poissons…). Les desserts sont très bons mais surtout parfaitement présentés. Un très bon rapport qualité prix, nous avons payés 35€ par personne en prenant un cocktail, des tapas, plat, dessert et digestif ! Je recommande sans hésitation.

Strada Barbu Văcărescu 201, București 077190 – Site internetTripadvisor

 

Fin de ces trois premiers jours à découvrir la Roumanie, je vous retrouve prochainement dans un deuxième article pour la suite de notre Road Trip !

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.