Hellfest : retour sur l’édition 2018

La treizième édition du festival, s’est achevée il y a un peu plus d’un mois maintenant. Il a accueilli pendant ces trois jours, plus de 200.000 festivaliers. Une fois de plus,  le record de consommation de bière est battu avec plus 392 500 litres de bières et 17 000 litres de vin. Si vous souhaitez relire mon article de l’année dernière c’est juste ici !

Cette année était encore un très bon cru, j’ai beaucoup aimé la programmation et l’organisation s’améliore d’années en années ! Pas de soucis concernant la file d’attente devant la cathédrale et je n’ai pas eu le sentiment d’avoir étouffée sur les mainstages, par contre les tentes commencent à être bien bondées. J’ai aussi trouvé que la restauration était meilleures, plus de variétés et plus de qualité. Juste un petit bémol concernant le merchandising qui comme chaque année nous promet une longue d’attente, idem pour la casheless. Mais mis à part ça j’ai encore passée 3 jours riches en musique dans les flammes de l’enfer !

Voilà mon petit bilan sur les groupes que j’ai pu voir pendant ces 3 jours !

Jour 1

Commençons par mes coups de cœur. Stone Sour, j’aime beaucoup ce groupe mené par Corey Taylor chanteur de Slipknot. Le concert était parfaitement maîtrisé, la mise en scène était juste avec des effets mais qui n’auront jamais pris le dessus sur le principal : la musique.  Pour terminer en douceur la première journée de ce Hellfest 2018, nous retrouvions A Perfect Circle. La scène était sobre, les couleurs tamisées et même si le groupe est resté assez statique sur scène j’ai beaucoup aimé. Le show de A Perfect Circle constitue une excellente conclusion à cette première journée du Hellfest.

Ensuite j’ai fais une jolie découverte avec Joan Jett & The Blackhearts. Du haut de ses 60 ans, la rockeuse n’a pas pris une ride, elle nous a joué ses plus grands morceaux et à réussi à nous emporter avec son fameux : “I love Rock’n’ Roll”.

Grosse déception pour Johnny Deep et son groupe Hollywood Vampires, comme attendu le groupe n’a fait que des reprises. La mainstage était pleine a craquer et j’avoue ne pas bien comprendre pourquoi. J’ai trouvé le show très moyen et sans grand intérêt. Petite déception pour Judas Priest qui je trouve était un poil en dessous du show que j’avais vu quelques années avant.

Jour 2

Deuxième jour de concert où nous sommes déjà un peu plus fatigués que la veille 🙂 Au programme de cette journée, Body Count que j’ai loupé en 2015 pour cause de trop grosse affluence. Le groupe est passé en Mainstage et donc pas de problème pour les voir, j’ai passé un super moment en compagnie de Ice T qui a bien envoyé !

J’ai continué ensuite avec Children of Bodom sous la Temple. Le public a répondu présent à l’appel d’Alexi Laiho,  la tente est pleine à craquer ! Le set était très cool et les pogos et slamneurs se sont enchaînés pendant tous le show.

Mais mon coup de cœur de la journée revient à Avenged Sevenfold. Leur live a commencé par un bel hommage à Vinnie Paul du groupe Pantera qui est décédé quelques heures plus tôt. C’était un beau moment surtout quand on sait que Pantera est une grosse influence du groupe. M. Shadows a eu quelques problème de vois mais le public s’est mis à chanter en même temps que lui pour l’aider et c’était un très beau moment !

Jour 3

Dernier jour pour ce Hellfest 2018 et la fatigue commence à se faire sentir. J’ai pu revoir Shinedown que j’aime beaucoup, le set était rapide seulement 40 minutes mais le groupe à fait le job !

En attendant Iron Maiden, j’ai pris le temps de découvrir Alice In Chains et je me suis laissée séduire par ce groupe grunge.

Mais mon coup de cœur de ces 3 jours de Hellfest c’est incontestablement Iron Maiden. Que ce soit les décors, la setlist, les musiciens, ce concert est LE concert du festival ! Les décors sont soignés et changeant pour former de vrais tableaux artistiques. Le groupe a même installé un Spitfire, un avion de la seconde guerre mondiale pour leur mise en scène, un vrai show. Musicalement ce n’est pas en reste et le public est bien là pour reprendre les tubes du groupe. Une vraie réussite !

Juste après ce moment d’exception, la plus grosse déception du festival Marilyn Manson ! Je n’avais déjà pas aimé son dernier passage au Hellfest mais je souhaitais lui donner une seconde chance, manque de bol c’était encore pire. Cette heure sera interminable et même une réelle descente aux enfers ! Tout est superficiel, il n’y a aucune âme et les morceaux sont joués sans aucune conviction. Il s’écoule un temps interminable entre les chansons, c’est pourquoi j’ai décidé de rentrer et de ne pas finir le concert.

Une fois de plus le Hellfest reste pour moi un des meilleurs festivals de France, et j’ai hâte de revenir vivre cette expérience en 2019 !

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.