Alef – Romain Lopez

Alef-romain-lopez
J’ai la chance d’être depuis peu en partenariat avec les Editions Amalthée. Ils me proposent une liste de livres dans laquelle je peux choisir les nouveautés que je souhaite recevoir. Cela me permet de faire de découvrir de nouveaux romans mais aussi des auteurs moins connus que je n’aurais peut-être jamais remarqué autrement. C’est le cas d’Alef, le premier roman de Romain Lopez.

alef-romain-lopezSynopsis :

“20 octobre 2017 : Romain Lopez, jeune homme de trente ans, cynique et lucide, patauge dans la médiocrité de sa propre vie. Sa famille, sa petite amie, ses jobs, ses copains ne lui inspirent qu’ennui, qu’il trompe avec désinvolture dans l’alcool et les cigarettes. Mais lorsqu’un dramatique cataclysme transforme son petit univers en cauchemar post-apocalyptique, Romain sort de sa léthargie avec un seul objectif en tête : survivre. Bienvenue à Nantes ! Parmi les décombres de la ville, vous suivrez à travers ses propres yeux les aventures, les trajets et les rencontres d’Alef, un double allégorique qui prendra petit à petit le pas sur l’ancien Romain… “

Auteur : Romain Lopez – Editeur : Editions Amalthée – Prix : 23€

Mon avis :

Dans le résumé de ce livre, deux points m’ont particulièrement attirés : le premier, le roman se situe dans un univers post-apocalyptique. Vous le savez je suis une grande fan de ce genre. Le second, l’intrigue se déroule à Nantes. Comme le nom du blog l’indique, je suis Nantaise et il est rare de trouver un roman qui se passe dans notre jolie ville.

Le mélange de ces deux points à clairement fonctionné sur moi car Alef est un livre que j’ai dévoré en quelques jours seulement.

C’est un roman facile et agréable à lire, on suit avec intérêt l’évolution du personnage de Romain. Romain, l’anti-héros par excellence, un homme un peu banal auquel on peut facilement s’identifier ou qui nous fera forcément penser à quelqu’un de notre entourage.

L’univers est  dystopique-post-apocalyptique, mais finalement nous restons dans un quotidien très réaliste, ce qui apporte cette touche d’originalité par rapport aux autres romans du genre.

Le fait que l’intrigue se déroule à Nantes m’a aidée à me plonger directement dans l’histoire. Bouffay, Saint Mihiel, le Leclerc Paridis, ce sont des lieux qui me sont familiers et que j’ai visualisé facilement. Malgré que dans ce roman Nantes est totalement dévasté, j’ai pu me projeter dans ces différents lieux au fur et à mesure de ma lecture.

C’est d’ailleurs assez drôle car dans un passage d’Alef, on parle de l’Ile de Versailles, c’était le lieu dans lequel je me trouvais lors de ma lecture. J’ai pu essayer de visualiser ce que Romain voyait en temps réel et c’est une expérience sympa 🙂

Et même si le roman se suffit à lui-même, on peut au vu de la fin, espérer une suite. Si c’est le cas, je la lirais avec grand plaisir. Alef est donc un roman que je vous recommande à 100%, et si vous habitez Nantes ou la Loire Atlantique je pense que ça vous apportera ce petit truc en plus !

Share:

1 Comment

  1. Claire T says:

    Merci pour ton avis. C’est mon frère qui a écrit ce livre et comme toi je l’ai adoré et lu en quelques jours seulement. J’attends aussi la suite avec impatience 😉
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.