Black Mirror Saison 4 : un avis mitigé

black-mirror-saison4

Je vous avais parlé de Black Mirror dans deux précédents articles : le premier présentant la série d’une manière globale, le second sur mes épisodes préférés.  J’ai attendu la saison 4 avec impatience et elle est enfin sortie le 29 décembre sur Netflix . Pour rappel, la série aborde notre rapport avec la technologie et notamment les dérives qui pourraient en découler. En plus tous les épisodes sont indépendants les uns des autres. On y découvre de nouveaux personnages à chaque nouvel épisode. Cette nouvelle saison comprend 6 nouveaux épisodes et je dois dire que mon avis est assez mitigé. J’ai adoré 2 épisodes, j’en ai apprécié 2 autres et j’ai été déçue par les 2 derniers.

USS Callister

Synopsis : Le capitaine Robert Daly dirige l’équipage de son vaisseau spatial : USS Callister de Space Fleet, d’une poigne ferme et juste. Il traque son ennemi, Valdack, qui parvient encore à lui échapper.

uss callister

Le Pitch ? Robert Daly est le co-fondateur de la société Callister, mais il est aussi la risée de tous ses collègues. Chez lui, il a développé un serveur privé afin de créer Infinity. Infinity est un jeu en ligne où il a “cloné” ses collègues pour pouvoir les diriger. Tout va basculer lorsqu’une nouvelle collaboratrice va arriver dans l’entreprise et être transposée dans le jeu.

Dès le début de l’épisode, on sent la référence à la série Star Trek. Par contre, on est vraiment dans la parodie : le vaisseau est kitch à souhait, le méchant est loin d’être méchant, mais plutôt idiot …  J’ai aimé la référence à Star Trek et le questionnement sur la conscience qui en découle. Les personnages de la “vraie vie” ne savent pas qu’ils ont été clonés et qu’ils sont torturés par Robert, ils vivent donc leur quotidien sans se douter de rien. Parallèlement on voit les personnages clonés se faire malmenés sans pouvoir rien faire et finalement on a l’impression que ce sont eux les véritables personnages. Idem pour Robert, on est partagé entre la compassion envers son personnage lorsque ses collègues se moquent de lui et la colère quand il dévient machiavélique dans Infinity. Un peu compliqué cet épisode ça mais assez intéressant. Ce n’est pas un coup de cœur, mais il fait parti des épisodes que j’ai apprécié.

Archange

Synopsis : Après la disparation de sa fille Sarah pendant quelques heures, Marie décide de implanter une puce qui permet de la localiser mais pas seulement …

archange

Avec les disparations d’enfants, les kidnappings … j’imagine très bien la technologie présentée dans cet épisode débarquée dans quelques années. Certains parents seraient capables de mettre une puce dans le cerveau de leur enfant pour mieux les surveiller. J’ai bien aimé le fait que l’on montre les deux facettes de cette technologie, effectivement elle permet d’éviter des nombreux dangers mais nous sommes dans Black Mirror et il y a des dérives… Et plus Sarah vieillit plus les inconvénients apparaissent, au point que ça en devienne malsain et totalement intrusif. J’ai adoré l’histoire de fond et les questions soulevées mais j’ai trouvé quelques longueurs. Donc comme pour USS Callister j’ai aimé mais je n’ai pas été transcendée. 

Crocodile

Synopsis : Mia possède un lourd secret depuis des années. Tout va basculer le jour où une enquêtrice en assurance va sonner à sa porte …

black-mirror-crocodile

Crocodile peut être classé dans la catégorie des thrillers scandinaves. Commençons par un bon point, les paysages islandais sont sublimes et ça colle parfaitement à l’univers “froid” de l’épisode.  Mis à part ça, je n’ai pas grand chose d’autre de positif sur cet épisode. La technologie autour des souvenirs était une bonne idée mais elle n’est clairement pas approfondie et exploitée comme elle le devrait. En plus, je n’ai pas trouvé un grand intérêt aux personnages et j’en étais totalement détachée. Le dénouement final est clairement trop facile et même à la limite du stupide. Vous l’aurez donc compris Crocodile rentre donc dans mes flops de la saison.

Hang The DJ

Synopsis : Selon cette application, toute relation a une date de début et unn date d’expiration. Frank et Amy vont se retrouver au cœur de ce système.

hang-the-dj

Hang the DJ me fait clairement pensé à l’épisode San Junipero de la saison 3. Sur fond de comédie romantique on découvre les personnages de Franck & Amy que j’ai trouvé attachants dès le début. Leur relation est réaliste et chacun peut s’identifier à leur rencontre et leur histoire. Cet épisode critique clairement les applications de rencontre comme Happen, Tinder, Meetic & compagnies et notre dépendance à la technologie. Ici la technologie intervient même dans nos relations amoureuses via une application qui nous sélectionne un partenaire et le temps qui sera associé à la relation. Hyper stressant à chaque rencontre c’est la surprise, l’histoire pourra durer 1 journée comme 2 ans et lorsque la personne ne convient pas ça peut paraître très long … Jusqu’au dernier moment je m’attendais à un twist mais finalement c’est bien sur un happy ending que se termine cet épisode coup de cœur !

Metalhead

Synopsis : Dans un univers post-apocalyptique et en explorant un entrepôt abandonné, un groupe réveille accidentellement un chien-robot qui va s’élancer à leur poursuite .

metalhead

Metalhead est la plus grande déception de la saison, j’avais beaucoup d’attente avec cet épisode. Un épisode en noir et blanc, un univers post-apocalyptique, tout ce que j’aime. Mais finalement plus on a d’attente plus forte est la déception. Je n’ai absolument pas accroché à l’épisode, je l’ai trouvé long et ennuyeux à souhait. L’idée que le robot prenne le contrôle sur l’homme est loin d’être innovante, c’est du déjà vu. En plus on a aucune idée du contexte, qu’est ce qu’il passé sur terre ? comment sont nés les robots ? Zéro explication ce qui ne m’a pas aidé à me mettre dedans. Vous l’aurez compris Metalhead est donc un flop pour moi.

Black Museum

Synopsis : Sur l’autoroute et à la recherche d’un station service, une touriste tombe sur un musée qui va lui réserver bien des surprises. 

black-museum

Le meilleur épisode de la saison pour moi. Il nous emmène dans 3 histoires différentes mais qui possèdent un véritable lien entre elles. Dans la première, on découvre un médecin qui devient totalement accro à la douleur de ses patients. Pour la deuxième, on retrouve un père de famille qui, suite à la mort de sa femme se fait transplanter dans son cerveau la conscience de cette dernière. Dans le troisième, on suit l’histoire d’un condamné un mort. L’épisode le plus sombre et le plus violent  mais qui sauve la saison 4 !

Vous l’aurez compris, j’ai un avis partagé et mitigé sur cette saison 4 de Black Mirror ? Et vous qu’en avez vous pensé ?

 

 

Share:

1 Comment

  1. Il est certain que la saison 4 envoyé moins du lourd que les saisons précédente et c’est bien dommage. Peut être parce que je m’attendais à mieux, j’avais placé la barre trop haute, je ne sais pas. J’ai beaucoup aimé “Hang The DJ” et “Archange” et détesté “Metalhead” que j’ai trouvé très ennuyeux et sans intérêt. Je pense que les meilleurs épisodes de la série sont dans les saisons précédentes et qu’on n’aura plus le même engouement, le petit frisson à la fin de l’épisode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.