Tomb Raider, un reboot réussi !

Tomb-Raider-reboot-5

Nous connaissons tous la saga Tomb Raider que ce soit les films ou les jeux vidéos, pour ma part je me souviens avoir joué à Tomb Raider II sur PC. Et oui souvenez-vous, je suis sûre que vous aussi vous avez enfermé votre pauvre majordome dans le frigo …

Tomb-Raider-papi

La franchise Tomb Raider était très présente de 1995 à 2000, après c’est plutôt Uncharted qui a modernisé le genre et qui a dominé les années 2000. Suite aux mauvais retours de Tomb Raider Underworld, Crystal Dynamics souhaite réinventer la série ainsi que le personnage de Lara Croft. Ce nouvel épisode est donc un retour aux sources pour la saga, une renaissance pour la licence.

Synopsis :

“Lara fait partie d’une expédition qui sillonne l’Océan Pacifique à l’Est du Japon dans l’espoir de retrouver des vestiges cachés du royaume de Yamatai. Les choses se corsent lorsque son bateau est pris dans une tempête et qu’il s’échoue avec pertes et fracas sur une île mystérieuse. Cette dernière n’est malheureusement pas déserte, elle est peuplée par les Solarii, une bande de dangereux illuminés vouant un culte à l’ancienne reine Himiko. Découvrez une Lara Croft jeune, inexpérimentée mais qui forge ses premières armes pour devenir la légende que tout le monde connaît”.

Mon avis :

Dans ce nouvel opus, nous découvrons donc une nouvelle Lara Croft, plus jeune, avec un côté beaucoup plus humain, mais surtout qui ne connaît pas le maniement des armes et qui ne ressemble en rien à celle que nous connaissons.

L’histoire est assez classique.  Lara, jeune archéologue fraîchement diplômée fait partie d’une expédition au Japon ayant pour but de découvrir le royaume de Yamatai. Une tempête éclate et le bateau fait alors naufrage sur une île mystérieuse. Lara échappe de peu à la noyade et à peine remise de cet événement, elle se fait assommée par un inconnu. Malheureusement, Lara et ses compagnons vont vite découvrir qu’ils ne sont pas seuls sur cette île et qu’elle comporte bien des mystères…  Je ne vais pas vous en dire plus sur l’histoire car c’est plus sympa que vous la découvriez par vous-même.

Dans l’une des premières scènes du jeu, on retrouve Lara suspendue par les pieds dans un endroit très glauque remplie de cadavres humains (on pourrait imaginer une scène du film The Descent). En essayant de se sortir de cette situation, elle va chuter et se perforer l’abdomen avec un bout de métal, ça nous donne le ton ! Lara va s’en prendre plein la tronche pendant tout le jeu et honnêtement on aura de la peine pour elle. L’aventurière fait place ici à l’humaine, elle va apprendre à manier les armes, à survivre dans cet environnement hostile et surtout à s’endurcir pour devenir l’héroïne que nous connaissons.

Tomb-Raider-reboot-2

Gameplay

Comme généralement dans les jeux de type action-aventure, Tomb Raider nous propose différentes phases de jeu. La première : l’exploration. Dans cette île vous avez accès à différentes zones. Vous allez pouvoir vous y balader dans le jeu. Certaines zones deviennent inaccessibles au fur à mesure de l’histoire mais vous pouvez toujours y revenir avec le « voyage rapide ». Ce système vous sera très utile tout au long du jeu. Il y a des reliques à chercher et vous pourrez alors retourner sur vos pas pour accomplir ces missions. Il y a aussi tout un tas de tombeaux à découvrir et des matériaux à récupérer afin d’améliorer nos équipements. Je regrette juste le fait qu’au début du jeu nous apprenons à chasser afin de survivre mais la survie n’est pas du tout développée, dommage !

La seconde : les énigmes. Afin de progresser dans le jeu, vous devrez résoudre les énigmes qui prendront différentes formes. Ces dernières ne sont pas très compliquées à résoudre et elles utilisent généralement les équipements que vous venez de recevoir. Si vous avez un souci pour en résoudre une, vous pourrez utiliser la fonction “instinct de survie” qui met en surbrillance le chemin à emprunter ou les objets à utiliser. Certains joueurs les trouveront surement un peu trop simples, mais moi ça ne m’a pas dérangé !

La troisième : les phases d’action. Je trouve que cette partie prend une place prépondérante dans le jeu, peut-être un peu au détriment de l’exploration justement. Pour moi il y un léger déséquilibre à ce niveau-là ! Au départ Lara débute son aventure avec un arc (c’est d’ailleurs une de mes armes préférées je crois). Puis au fur et à mesure, nous accédons à d’autres armes. Vous pourrez récupérer des matériaux tout au long du jeu, ce qui vous permettra d’améliorer vos armes. Les combats sont assez intéressants. On peut la jouer façon infiltration en tuant nos adversaires sans se faire repérer. Ou au contraire en rentrant dans le tas et en tirant à tout va. En général les adversaires ne sont pas très compliqués à tuer sauf ceux avec un bouclier qui m’ont fait jurer quelques fois.

En plus des phases de combat, on retrouve des QTE (Quick Time Events). Je trouve qu’ils sont bien dosés et qu’ils ne polluent pas le jeu. La plupart sont assez simples, mais j’ai galéré sur certains que je trouve trop rapides. J’ai dû les refaire 3/4 fois et anticiper les QTE pour pouvoir les passer. Dans ces moment-là je peux vous dire que j’adore la sauvegarde automatique !

Tomb-Raider-reboot-4

Graphisme et bande son

Le gros point positif pour moi sur ce jeu : les graphismes. Ils sont justes époustouflants, les panoramas sont magnifiques et les décors spectaculaires. On s’y croit vraiment, la végétation est très bien reproduite et certains endroits sont vraiment glauques à souhait ! Les scènes cinématographiques sont très réussies car on a l’impression d’être comme dans un film.

Je trouve que la bande son colle parfaitement au jeu. Elle respecte bien les différentes ambiances, notamment les moments les plus noirs. Je peux vous assurer qu’à certains moments on se croit limite dans un film d’horreur ! En même temps le thème a été composé par Jason Graves. Il est connu pour ses musiques sombres comme dans Dead Space ou Until Dawn. J’utilise souvent la playlist de Tomb Raider quand je veux me mettre dans un livre thriller. Je vous ai mis la bande son juste en dessous si vous souhaitez la découvrir !

Au niveau de la voix, je trouve la version VO plus crédible. En VF je trouve qu’elle a une voix un peu gnangnan. En même temps elle est censée être une Lara plus jeune, et donc plus enfantine. Mais là où je la trouve insupportable. Surtout quand elle crie ” SAM SAM”, j’ai eu envie de la tuer plus d’une fois à cause de ça !

Tomb-Raider-reboot-3

Durée de vie :

La durée de vie est tout à fait correcte, je dirais entre 10h et 15h. Mais vous pouvez largement augmenter cette durée si vous souhaitez finir le jeu à 100%. Il y a aussi un mode multijoueur que je n’ai pas encore testé.

En bref :

Je trouve ce reboot très réussi et j’ai vraiment passé un très bon moment. Je trouve cet épisode beaucoup plus sombre que les autres. Lara a vraiment été malmenée, mais je pense que c’est important. On se projette 2X plus, vu qu’on a souffert le martyre avec elle. J’ai donc eu l’impression de mieux la connaître et de ressentir ce qu’elle subissait. C’est pour moi, plus qu’un jeu, les graphismes, la bande son, on est vraiment à la limite du film. Ce jeu est très réussi et je vous le recommande à 100% !

Share:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.